Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Crise

  • Pinsolle/Lordon : pourquoi la crise permet-elle un approfondissement de la régression sociale?

    Frédéric LordonC'est fou, non?? Après la crise, c'est pire qu'avant! Enfin je veux dire que le système néolibéral s'est complètement décrédibilisé à l'occasion de la crise, la montée du FN ne peut pas ne pas interroger sur certains choix économiques qui lamine la "classe ouvrière" ( je fais bref!), et....on se croirait revenu dix ans en arrière, quand déjà on disait qu'il fallait baisser les salaires, les "charges", traquer les fainéants de chômeurs, réduire les prestations sociales ( plus de dix ans d'archives de Des Sous et J'ai dû montrent que ces attaques étaient déjà à l'ordre du jour il y a une décennie!).

    J'étais en train de me dire qu'il fallait que je trouve qui parle de cela, et je suis d'bord tombée sur un article de Laurent Pinsolle, http://www.gaullistelibre.com/2014/10/la-paradoxale-avancee-de-lagenda.html, puis à un article du blog de Mediapart de Chalouette qui me renvoyait ( merci !) à une interview de Frédéric Lordon de 2011 reprise par Olivier Berruyer dans son blog http://www.les-crises.fr.

    Je vous laisse lire les deux. Mais pour le texte de Lordon, Olivier Berruyer en a fait une belle mise en page en PDF qui permet de lire à tête reposée ( et sur une tablette, si on en a une...). Je pense qu'il faut que vous téléchargiez ce texte ( http://www.les-crises.fr/documents/2012/l-ecroulement-d-un-monde-lordon.pdf) pour le lire LENTEMENT, réponse par réponse.

    C'est ce que j'en dis !

  • Mars 2009 - Samir Amin: Dynamique du capitalisme en crise

    Samir_AminA l’époque, c’est un article de Marianne 2 qui avait attiré mon attention sur Samir Amin.Voici la version son non mise en version « radio » : elle devait accompagner une version video montée par un média plutôt important… qui a perdu la bande video…

    Les propos de Samir restent toujours dans mon esprit. Lui-même fait référence dans cette première partie de l’interview à François Morin, qui en 2006 tirait déjà la sonnette d’alarme dans Le nouveau mur de l’argent. Et puisque ce n’est pas l’actualité qui m’intéresse, mais la mise en cohérence des pensées, je pense qu’il faudrait que vous croisiez ce que dit Samir Amin avec ce qu’a écrit récemment Gaël Giraud dans Illusion financière ( cet économiste m’a promis une interview à la rentrée… à suivre…).

    En somme, lisez, croisez ces trois pensées, et Piketty en prime je pense. Il y a quelque chose à comprendre qui forme une cohérence…


    podcast

     

    Transcription en PDF là : http://jaidulouperunepisode.org/TRANSCRIPTIONS/012_Samir_Amin_restauration_du_systeme_et_catastrophe_a_venir.pdf

    Son téléchargeable facilement sur http://jaidulouperunepisode.org/Interviews.htm , émission 12.

     

  • Les p'tites interviews de Pascale Fourier...

    C'est au cas où cela vous aurait échappé... : J'ai dû louper un épisode, c'est surtout de petites interviews, un peu artisanales, certes, mais avec des invités de grande qualité.

    Un petit billet pour vous rappeler ce qui a déjà été fait. Lecteurs MP3, tablettes, téléphones : utilisez-les; tout est téléchargeable et transférable. Marchez intelligent, faites du sport intelligent, prenez les transports en commun intelligent ! Ou ne faites rien, mais intelligent ! J'ai dû, c'est déjà environ 15 heures d'écoute...

    20/11/2012

    Christophe Ramaux

    • L'Etat social, pour sortir (enfin) de la crise
    Mars 2012 François Flahault
    • 1- C'est la société qui fait l'homme et non l'inverse...
    • 2- Penser et préserver le biotope humain
    Février 2012 Dany-Robert Dufour
    • 1- "Les vices privés font la fortune publique", disent-ils...
    • 2- L'époque moderne, ou les prémices du laisser-fairisme...
    • 3- Le libéralimse, un totalitarisme nouveau...
    14/01/10 Jean-Luc Gréau
    • 1- Crise: C'est la crise du libre-échange mondialisé

    • 2- Le "chevalier flamboyant du protectionnisme"
    12/01/10
    Jacques Sapir,
    • 1- Crise: causes réelles et chômage
    • 2- Plein-emploi, Union Européenne et...Front National
    15/09/09 Jean-Pierre Chevènement
    • 1- La Nation est-elle obsolète? 
    • 2- Les socialistes, la Nation et l'Europe...
    Le "livre" de toutes les transcriptions de la saison 1=
    15/05/09
    • 1- Pourquoi prôner la désobéissance européenne est une nécessité VIDEO
    • 2- Dissoudre la Gauche.... ou prôner la désobéissance européenne : un vrai choix ...
    18/11/08

    Christian Laval,

    • 1- Le libéralisme, ce n'est pas moins d'Etat, mais un Etat au service de la concurrence
    • 2- Libéralisme: la transformation de la nature de l'Etat lui-même
    • 3- L'UE, une construction ordo-libérale
     
    • 4- Mise en concurrence généralisée et démocratie
     
    09/03/09

    Samir Amin,

    • 1- Dynamique du capitalisme en crise
    • 2- Oligopoles et rente de monopole
    • 3- Le capitalisme financiarisé ennemi de la démocratie
    06/03/09

     

    Frédéric Lordon,

     

    • 1- Crise: l'urgente nécessité de la nationalisation intégrale des banques - VIDEO
    • 2- La crise est celle du "capitalisme de basse pression salariale"
    • 3- Crise: Protectionnisme?...
    • 4- Crise: Monnaie, Union Européenne... et pommes de terre
    • Bonus partie 2 à venir....
     
    06/03/09 Gaël Brustier,
    • 1- Quand le PS se revendique de la social-démocratie
    • 2- Les socialistes, les altermondialistes et les autres...
    19/11/08 Emmanuel Todd
    • 1 - Pour un protectionnisme européen
    • 2 - Nation...et protectionnisme européen
    18/11/08

    Jacques Sapir,

     

    • 1 - La fin du modèle néo-libéral ?
    • 2 - Protectionnisme et crise de 29 
    • 3 - Esquisses de la suite de la crise...et solutions possibles...
  • Signez pour la défense du service public audiovisuel grec !

    On pourra toujours que ça ne sert à rien! Mais sans doute fait-il aussi se rappeler qu'en 1940, les premiers actes de résistance n'étaient que quelques graffitis sur les murs, des robes bleu-blanc-rouge arborées le 14 Juillet, quelques tracts incitant à l'espoir....

    Cette pétition, il faut la signer ! Parce qu'on ne doit pas se taire indéfiniment. Le coeur de celle-ci, c'est ça : "En conséquence, nous, professionnels des médias décidons de nous adresser à tous nos collègues et plus largement aux citoyens, à tous les démocrates, pour que nos voix s’assemblent.
    Tous ensemble, nous décidons de nous adresser aux autorités françaises, au président de la république en premier lieu, aux parlementaires, pour qu’ils fassent entendre leur voix et condamnent sans ambigüité les plans de la Troïka qui aboutissent à une remise en question de la liberté d’expression et de la vie démocratique en Grèce et dans les pays d’Europe et se prononcent pour la constitutionnalisation de l’audiovisuel public.

    Oui, la Grèce, c'est la Troïka, donc l'Union Européenne, donc la France, - et donc c'est notre affaire !  Et pour signer, c'est là : http://solidarite-audiovisuel-et-services-publics-grecs.net/

  • La BCE menace d'étrangler Chypre

    Ca y est ! Je l'ai ma confirmation ! Et en français ( j'avais eu dans la soirée des indices vers Die Welt et la Chicago Tribune, puis j'ai entendu parler de CNN).

    Bref ! C'est là, dans l'éditions abonnés du Monde qui me permettait aujourd'hui de lire le début de ses articles réseervés aux abonnés ( merci Le Monde !).

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/21/la-bce-menace-d-etrangler-chypre_1851779_3234.html

    Le début?

    "Si ce n'est pas un ultimatum, cela y ressemble fort ! Réuni jeudi 21 mars, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a mis le gouvernement chypriote au pied du mur. La fourniture de liquidités d'urgence aux banques chypriotes sera maintenue jusqu'à lundi, mais, après cette date, ces liquidités "ne pourront être envisagées que si un programme Union européenne-Fonds monétaire international est en place qui assure la solvabilité des banques concernées".

    Après le rejet, mardi soir, par le Parlement chypriote d'un premier plan de sauvetage, les dirigeants chypriotes sont donc clairement sommés de mettre en place de nouvelles mesures viables.

    Mercredi, la BCE avait déjà brandi cette menace de ni plus ni moins couper le robinet à liquidités qui permettrait aux banques du pays de survivre après leur éventuelle réouverture.

    "Seules les banques solvables peuvent continuer à prétendre aux liquidités d'urgence", a souligné Jörg Asmussen, membre allemand du directoire de l'institut d'émission, dans un entretien à l'hebdomadaire Die Zeit, daté du jeudi 21 mars : "Or, la solvabilité des banques chypriotes n'est pas assurée si un programme d'aide n'est pas bientôt décidé, qui garantit une recapitalisation rapide du secteur bancaire", avait-il ajouté."

     

    Pour le gel des transactions bancaires évoqué par Jacques Sapir, je pense que cet extrait confirme : "Les responsables russes semblent à peine intéressés par le sort de Chypre, alors que les plus importantes banques et les plus grosses entreprises du pays sont très exposées. Plus que la taxe sur les dépôts bancaires, le gel des transactions financières met en difficulté les entreprises qui utilisent l'île comme une plate-forme"- et c'est le Monde http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/21/choque-du-gel-des-transactions-sur-l-ile-moscou-lui-refuse-son-aide_1851590_3234.html

    Et donc je ne peux qu'inviter à aller lire l'analyse de Laurent Pinsolle, là : http://www.gaullistelibre.com/2013/03/chypre-cedera-t-il-au-blocus-de-la-bce.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+gaullistelibre+%28Blog+gaulliste+libre%29

     


  • La Grèce aurait gonflé son déficit public sous l'oeil de Bruxelles pour justifier l'austérité

    Juste un petit billet pour mettre en valeur cette info, glanée sur deux sites, Le Monde et La Tribune .

    L'info est au conditionnelle. Il y a enquête.

    Mais si c'était vrai... "Selon [la personne qui a dénoncé les faits],  l'objectif de cette manipulation était d'aboutir à un déficit record au sein de la zone euro, afin de choquer l'opinion publique et, ainsi, de justifier la cure d'austérité infligée par la troïka (UE-BCE-FMI), explique le quotidien britannique Financial Times. Certains médias, comme Reuters, évoquent un complot inspiré par l'Allemagne."

    Affaire à suivre...