Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2014

L'Afrique, proie à venir de l'UE?

Marianne.jpgJ'avais vu passé un article sur Médiapart sur l'accord de libre-échange en cours de négociations entre l'Union Européenne et la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest. Mais c'est Marianne qui vient de sortir une excellente interview qui montre tous les dangers de cet accord pour les pays africains qui en seraient partie prenante.

Je vous laisse le lire : il est là !http://www.marianne.net/Afrique-de-l-Ouest-et-Europe-se-t...

Cet accord de libre-échange doit être mis en perspective avec les autres accords que l'UE négocie avec le Canada d'une part, et les Etats-Unis d'autre part - et cela doit être mis en lien avec la nouvelle interview que j'ai faite avec Cédric Durand sur la nécessité d'une critique radicale de l'UE par la Gauche.

Chacun de ces accords est négocié en secret, loin de tout débat démocratique. L'ensemble vise à créer un étau libre-échangiste dont les peuples qui y seront soumis ne pourront se défaire. On ne se délie pas comme cela d'accords internationaux!

L'UE décide donc de l'avenir des peuples européens ( mais aussi africains, en l'espèce) pour des décennies. Loin de tout débat démocratique. Il est absolument nécessaire d'écrire à nos élus ( parlementaires européens si on croit en leur capacité de s'opposer à cette logique, nationaux sinon). ca urge : la démocratie est en danger.

Jacques Cotta à propos de François Chérèque in « Riches et presque décomplexés »

Chérèque.jpgC'est Luc, un auditeur et commentateur assidu de ce blog, qui a mis un commentaire sur un billet que j'avais fait sur une vidéo du Sgen-CFDT diffusé auprès des enseignants qui a attiré mon attention sur un extrait du livre de Jacques Cotta, Riches et décomplexés,qui date de 2008. Jacques Cotta, je le connais depuis longtemps, et j'ai pour lui la plus haute estime...

Dommage que cela reste  dans les commentaires seulement, peu lus je le crains...

Aussi, je le remonte ici : sa lecture vaut son pesant de cacahuètes...et la capacité de trahison de la CFDT prend ici toute sa mesure...

 

Luc : Et pour finir, pour ceux qui auraient encore des doutes, un extrait du livre de Jacques Cotta à propos de François Chérèque, « Riches et presque décomplexés » (Fayard), p 125 :

Extrait du livre de Jacques Cotta : « Quelques jours après le petit-déjeuner en compagnie de deux cents membres d'Ethic et de François Bayrou, mon téléphone sonnait. On me demandait si je désirais participer à un remake, cette fois-ci au Cercle interallié et en compagnie de François Chérèque. Le leader de la CFDT face à des patrons déterminés à la veille de la présidentielle sur des thèmes sociaux, politiques et économiques ne pouvait laisser indifférent. Mais une mauvaise surprise m'attendait, la veille dudit petit-déjeuner: un contre-ordre fut donné dans des termes qui ne pouvaient qu'aiguiser ma curiosité:
- Sophie de Menthon vous fait dire que si cela ne tenait qu'à elle il n'y aurait pas de problème, mais c'est M. Chérèque qui pose comme condition l'absence de tout journaliste.
- Même en demeurant discret ?
- Même, nous sommes désolés. Il nous a dit que c'était une condition absolue à sa venue.

Lire la suite

04/12/2014

Gaël Giraud : La monnaie, ce sont les banques privées qui la créent ! 2/2

Vous vous souvenez? La semaine dernière, nous avions appris que la monnaie, ce sont les banques privées qui la créent. Si elles ne jugent pas profitable pour elle de faire un crédit, donc de créer de la monnaie, pas de sous…, même si le projet pouvait avoir une utilité sociale certaine.

C’est Gaël Giraud, chercheur en économie au CNRS et auteur de Illusion financière qui nous avait expliquer cela.Mais notre entretien s’était poursuivi : moi, ce que je voulais comprendre, c’est pourquoi on laisse les choses se passer ainsi… Pourquoi la question de la monnaie ne devient pas une question politique, puisque de fait, la monnaie est un bien commun….

Voici les explications de Gaël Giraud ( dont il faut que vous lisiez les ouvrages !).

MP3 et transcriptions téléchargeables grâce aux petites icônes :   

 


Gael_Giraud_ce_sont_ les_banques_qui_creent_la... par pascale-fourier

Transcription lisible sur le Net ci-dessous ( transcription effectuée par la très efficace Audrey d’Aquin)

Lire la suite

29/11/2014

MP3 - Gaël Giraud : La monnaie, ce sont les banques privées qui la créent ! 1/2

Moi, j'aime pas la vidéo ! Mais j'adore le son !!!!

Vous voyez en-dessous, le petit haut-parleur? Si vous cliquez dessus, vous aurez juste le son...

Pour le télécharger, il faut faire clic gauche sur l'icône, "enregistrer la cible du lien sous", et hop, c'est dans votre ordi ! Après, vous pouvez le mettre sur un objet mobile ( mais là, j'avoue, je suis un peu sous-douée pour la manip'...).

Bonne écoute ! La suite arrive mardi prochain ( après un montage vidéo épique pour moi!!!!!!!!!! Pppffffuuuuiiii !)

Novembre 2014 Gaël Giraud
  • La monnaie, ce sont les banques privées qui la créent 1/2

28/11/2014

L'ignominieuse vidéo du SGEN-CFDT

N'est-ce pas Guy Bedos qui mettait dans la bouche de l'un des ces personnages ces paroles : "Moi, je voudrais devenir instituteur... pour pincer les joues...en tournant ..."?

C'est visiblement cette vision de la vocation des enseignants que véhicule la vidéo diffusée par le SGEN-CFDT à tous ceux-ci par le biais de leur boîte mail professionnelle à l'occasion des élections professionnelles organisées par vote électronique du 27 Novembre au 4 Décembre.

Ainsi donc dans la pensée de ce syndicat, les enseignants ne seraient là que pour humilier les élèves. L'école peuplée de sadiques...

Je ne vois qu'une réponse possible à cela : une déculottée magistrale aux élections !

 


24/11/2014

Gaël Giraud : La monnaie, ce sont les banques privées qui la créent ! 1/2

Les sommes qui circulent dans la sphère financière sont hallucinantes si on les met en regard des sommes qui circulent dans l’économie réelle. Moi, ce que je me demandais, en voyant les chiffres, c’est d’où ils venaient, les sous… L’addition des sommes ponctionnées sur l’économie réelle??

J’ai lu Illusion financière, un livre publié en 2012 par Gaël Giraud… Et là, je suis tombée de haut! Les sous, ils viennent peut-être de sommes ponctionnées sur la « vraie » économie, le fruit du travail des salariés, mais ils viennent surtout des banques privées qui créent des sous tout exprès pour que les investisseurs jouent au grand casino de la finance !

Vous me direz : « On s’en fiche, alors si les sous ne viennent pas de notre spoliation et que les financiers jouent entre eux! ». Oui, sauf qu’il y a des bulles, des crises, dont on voit les répercutions dans la sphère réelle ( avec hausse du chômage et politiques d’austérité à la clef). Et puis si les banques créent des sous pour que certains jouent au casino, pourquoi n’y aurait-il pas de sous pour une transition verte nécessaire, pour créer des emplois? Qui a décidé que ce serait les banques privées qui créeraient les sous ( qui feraient tourner la planche à billets, en fait) selon leur intérêt propre, et surtout pourquoi aucun contrôle démocratique n’est-il mis en place?

Gaël Giraud est, je crois, un professeur très pédagogue sur ces questions. Bonne écoute de cette première partie ( en attendant la suivante la semaine prochaine !).

Novembre 2014 Gaël Giraud
  • La monnaie, ce sont les banques privées qui la créent 1/2
 
 

 


Gael_Giraud_ce_sont_les_banques_privees_qui... par pascale-fourier

 Transcription lisible sur le Net ci-dessous  ( transcription assurée par Audrey d’Aquin):

Lire la suite